Optimisation des conversions – CRO

Si dans les boutiques physiques, les vendeurs argumentent et présentent leurs produits pour convaincre le prospect, les e-commerçants, eux, doivent jouer sur leur politique e-marketing et sur l’optimisation de leur site web pour pousser le visiteur à l’achat. L’optimisation des conversations ou le CRO (Conversion rate optimisation) consiste à mettre en place des actions pour améliorer le taux de conversion de vos visiteurs en clients. Comme pour tout site internet, votre boutique doit ainsi faire en sorte qu’elle soit visible sur le web et pour qu’elle attire les internautes dans ses pages. Il est important que son référencement soit de qualité et percutant pour qu’elle surpasse tous les sites concurrents. Pour vous, néanmoins, vous devez faire en sorte que vos visiteurs soient intéressés par vos produits et qu’ils achètent, afin que votre activité génère des profits. Une solution s’impose : améliorer le CRO de votre site.
amelioration des conversions
L’optimisation des conversions en quelques questions :
Quel est le but de votre site, comment définir les conversions sur votre site ?
En quoi consiste l’optimisation des conversions (CRO) ?
Comment calculer le taux de conversion ?
Comment optimiser une page d’atterrissage ou une landing page ?
Faire du SEO ou du CRO ?
Pourquoi faire appel à une agence ?

 

Quel est le but de votre site, comment définir les conversions sur votre site ?

Des millions de personnes se connectent chaque jour sur internet pour s’informer, pour travailler, pour se divertir ou encore pour faire leurs achats ! Ces dernières années, le commerce en ligne a ainsi connu un boost phénoménal, car il permet aux internautes de faire leurs courses tout simplement. Vous voulez aussi profiter du trafic important sur internet pour écouler vos produits. En lançant votre site en ligne, vous devez néanmoins faire en sorte qu’il se distingue de la masse de concurrents et qu’il se fasse connaître auprès de votre public cible. En ouvrant votre site, vous voulez certes qu’il soit connu et visité, mais vous voulez aussi qu’il vende, qu’il produise des contacts qualifiés (leads) ou qu’il ait des abonnées à votre neswletter, car c’est sa raison première !

Vous effectuez ainsi les opérations SEO nécessaires pour propulser votre site sur Google. Vous investissez dans les campagnes e-marketing, vous payez pour chaque clic qui mène vers vos pages, vous diffusez des newsletters pour rappeler à vos clients que votre site dispose de bons produits à les proposer. Vous devez néanmoins faire en sorte que ces campagnes propulsent vos ventes. C’est en calculant le taux de conversion que vous déterminez le nombre de visites qui ont abouti sur une vente. Vous devez aussi déterminer quel est le comportement de vos prospects avant d’acheter. Il est impératif que vos opérations marketing soient bien ciblées pour que vous atteigniez vos objectifs. Vous pouvez effectuer des analyses ou encore avoir recours à une agence pour déterminer quels sont les facteurs qui déclenchent l’achat chez le visiteur. Serait-ce un achat compulsif ? Est-ce qu’il effectue des recherches ? Est-ce qu’il compare vos offres avec la concurrence ? Est-ce qu’il se rend sur des plateformes de comparaison ? Est-il souvent dirigé vers votre site à partir de liens externes ?

 

En quoi consiste l’optimisation des conversions ? (CRO)

Optimiser le taux de conversion est une étape nécessaire pour améliorer le rendement de votre site, qu’il soit une boutique ou un site vitrine. En fait, c’est un processus qui convertira les visiteurs de votre web en clients potentiels. Souvent, ces personnes se convertissent en clients ou en leads sur un site marchand, lorsqu’elles y découvrent du contenu très pertinent. La conversion peut se produire à partir de diverses pages d’un site : dans un blog, sur la page d’accueil, sur une page de destination, etc. Des fois, ce taux de transformation peut s’accroître grâce aux réseaux sociaux. Le CRO se lie généralement avec le SEO ou le référencement payant. Il vous est possible d’optimiser le CRO de votre site web et d’inciter facilement vos clients à le visiter en insistant sur les trois éléments suivants : la segmentation, le contenu et le design. Dans le monde d’e-business, vous aurez un bon taux de conversion si vous arrivez à cerner les besoins de vos clients et si vous arrivez à leur présenter vos produits conformément à leurs attentes. Dans ce cas, vous devez toujours améliorer le contenu de vos pages : proposez des informations intéressantes, publiez des photos captivantes, effectuez des mises à jour régulièrement. Et enfin, votre site doit avoir une arborescence intuitive, vos pages doivent être bien attrayantes et structurées avec un design et un graphisme qui donne de la confiance aux visiteurs.

Que faire pour optimiser un site dont le taux de transformation est faible ? La première chose que vous devez faire est de générer un trafic de qualité. Ce trafic désigne le nombre de personnes qui visitent votre site internet volontairement. Pour cela, le mieux est de d’opter pour le référencement payant ou naturel. Il est aussi nécessaire d’intégrer des caractéristiques appropriées sur la présentation des produits pour augmenter le CRO d’une adresse web. En effet, saviez-vous que la qualité de vos fiches-produits est essentielle pour le développement de votre e-business ? C’est à travers ces informations que vous informez vos clients et que vous les rassurez.

 

Comment calculer le taux de conversion ?

Vous avez fini de développer votre site ecommerce ou votre site vitrine, et vient maintenant le moment de le promouvoir. Vous devez d’abord définir ses objectifs et son taux de conversion. Ce taux, qui est également connu sous le terme de taux de transformation, est un élément indispensable dans le marketing digital. Il s’agit en effet du pourcentage qui détermine le nombre de visites converti en achat, ou du nombre de contacts reçus par mails, sur une période donnée.
Ce taux se détermine par le ratio entre le nombre de transactions/ inscriptions au newsletter, etc. réalisées sur votre site internet et le nombre de visiteurs recensés sur votre plateforme.

Voici la formule pour le calculer : Taux de conversion = Nombre de transactions/Nombre de visiteurs.
Par exemple, sur 1000 visites effectuées le mois dernier, 20 visiteurs sont passés à l’acte d’achat, le taux de conversion sera donc de 20/1000=2 %.

Ce calcul ne s’adresse pas qu’à un site ecommerce. Un site non marchand peut également calculer son taux de conversion par rapport au nombre de visiteurs convertis en prospects qualifiés, ou selon le nombre de demandes de devis, d’où la formule : Nombre de prospects/Nombre de visiteurs.

 

Comment optimiser une page d’atterrissage ou une landing page ?

Rappelez-vous que la page d’atterrissage est cette page de destination sur laquelle le visiteur va atterrir une fois qu’il aura cliqué sur une des publicités proposées par une campagne publicitaire (Adwords), ou dans le cadre d’un remarketing. Elle fait partie intégrante de l’entonnoir de conversion et doit donc être capable de piloter et d’inciter l’internaute à réaliser l’action nécessaire qui vous permettra de le convertir en client (remplissage de formulaire de contact, achat en ligne, abonnement…), et aussi d’accroître le taux de conversion de votre site !
Afin de déterminer les mesures d’optimisation nécessaires pour cet entonnoir, il est pratique de lancer un essai en mode standard avec votre site vitrine pendant 3 à 4 semaines. Après cette période, vous commencerez à segmenter et à analyser les résultats de votre web analytique, dans le but de cerner le comportement de vos visiteurs. C’est en fonction des données statistiques récoltées que vous serez en mesure de déterminer toutes les optimisations nécessaires pour votre page de destination.
Plusieurs étapes sont généralement à prévoir pour améliorer le cro :
– l’optimisation du titre et du content marketing de la page d’atterrissage,
– la réalisation d’une étude auprès des acheteurs, des non-acheteurs et des prospects pour que cet entonnoir soit plus précis.
– l’intégration d’un support multimédia (vidéo de préférence),
– renforcer la confiance de l’utilisateur, par exemple par le biais des témoignages des clients
– la mise en place de démarches d’orientation significatives et optimales du prospect : accroche, mise en évidence du problème, proposition d’une solution, réveiller l’intérêt du prospect, assurance et réassurance, segmenter et proposer d’autres offres adaptées aux différents profils et aux besoins des prospects
– retenir l’attention des visiteurs par d’autres propositions susceptibles de les intéresser (offre spéciale, Pop-up, Chat…) afin de réduire le pourcentage de rebond.

Quelles sont les principales méthodes pour optimiser le taux de conversion de votre site ?
Pour piloter et optimiser votre cro, il faut travailler sur :
le temps de chargement : il doit être très rapide, car un site lent est rédhibitoire pour les internautes. Donc, pour améliorer la confiance de l’utilisateur et l’encourager à rester sur votre site et à se convertir en client, il est essentiel d’optimiser la vitesse de votre site internet. Vous pouvez dans ce cas utiliser un outil de mesure comme Google PageSpeed ou GTMetrix. Ces outils indiquent la vitesse de chargement et les éléments sur lesquels vous devez travailler plus, comme les extensions et les plug-ins à supprimer, le choix d’un hébergement compatible au trafic de votre site, la réduction de la taille et du poids des images et des vidéos, la compression des fichiers Java et CSS, le choix d’un template plus léger.
le processus d’achat : Il s’agit de l’ensemble des étapes que le visiteur doit suivre pour accomplir son achat : le paiement. Certains sites imposent un processus très long, ce qui est souvent pénible pour l’internaute, si bien qu’il abandonne l’achat avant de l’avoir finalisé. Vous devez donc abréger ce processus et passer à l’essentiel tout en laissant le libre choix aux visiteurs, et ce, tout en misant sur la sécurisation optimale de vos transactions.
les promotions commerciales pertinentes : quasiment tout le monde est sensible aux réductions qui leur sont proposées pour leur permettre de faire des économies. Les promotions sont donc d’excellents moyens pour favoriser le taux de conversion, même dans le remarketing, à condition de les intégrer dans un content marketing optimal. Enfin, d’autres avantages ne passeront pas inaperçus auprès de vos clients tels que la livraison gratuite, les services gratuits, le concept du satisfait ou remboursé, etc.
mettre en place de tests A/B ou multivariés grâce aux différents logiciels spécialisés qui permettent de gérer, tester et de comparer plusieurs versions de la même page dans le but de trouver la version qui permet de mieux convertir.

 

Faire du SEO ou du CRO ?

Comment optimiser un site web grâce au marketing digital ? C’est en 1994 qu’on entend parler de SEO pour la première fois. Il se définit comme étant l’ensemble des techniques de stratégie globale qui serviront à améliorer la visibilité de votre site sur les moteurs de recherche. Le CRO (conversion rate optimization) est une notion récente en termes d’expérience client, mais aussi pour augmenter la satisfaction client. Cette optimisation du taux de conversion, par le biais du KPI ou indice de conversion, permet de booster la performance de votre site.
En 2010, Rand Fishkin le « sorcier du SEO » a même déclaré qu’il préférait améliorer le cro plutôt que de miser sur le SEO pour le lancement d’une nouvelle start-up. En effet, la visibilité est certes vitale pour un site, d’où l’importance de ligne de flottaison sur la page d’accueil, mais, comme le dit Daniel Threlfall, president de Threlfall Consulting, « Du trafic sans conversion, c’est un accident de trafic ! ». Inversement, il est possible qu’un site qui perd en visibilité engendre plus de ventes ! Néanmoins, sans un esprit concurrentiel, la combinaison de ces deux techniques est nécessaire, voire impérative, pour optimiser l’efficacité du site et la confiance de l’utilisateur.

 

Pourquoi faire appel à une agence ?

Bon nombre d’entreprises, surtout les e commerçants, ont du mal à optimiser le trafic de leur site web ? En effet, que vous disposiez d’un site vitrine ou d’un site e-commerce, il peut vous être parfois difficile de commencer seul, sans l’aide d’un professionnel. Avec des spécialistes pour chaque domaine, remarketing, content marketing, web analytique ou la stratégie multicanal, vous êtes sûr d’avoir un site web de qualité. De plus, une agence de référencement saura apporter un œil nouveau sur le ciblage des enjeux et sur les informations pertinentes qui élargiront vos activités. Ce professionnel saura également recentrer vos actions en établissant une bonne stratégie digitale. La conception d’un site devra également répondre aux demandes des internautes et des moteurs de recherche. Vous savez aussi que la ligne de flottaison doit être bien gérée pour que votre site soit ergonomique, et ce, seuls les professionnels d’une agence sont les mieux placés pour le faire.

Une agence spécialisée vous donnera également des conseils pour l’optimisation du taux de rebond. Elle effectuera le calcul de votre KPI, elle peaufinera votre landing page pour améliorer la satisfaction client. Une agence professionnelle vous aiguillera tout au long de la vie de votre site pour qu’il fructifie, mais aussi pour qu’il tienne une bonne place sur un marché très concurrentiel. Elle vous aide aussi à créer un site attractif, qui offre une expérience client afin que vos prospects prennent plaisir à naviguer dans votre site et à acheter. Elle mettra aussi sur point une stratégie commerciale fondée sur un ciblage comportemental.